Maggy Cooreman a toujours été attirée par les arts graphiques…
Dès dix ans, elle aquarellait ses dessins à la satisfaction de son père, enthousiaste  enchanté de voir ce qu’elle faisait…puis, ce fut l’âge des études. Elle conduisit celles-ci à leur terme au Lycée de Charleroi, ayant quelque peu délaissé la peinture au profit d’une formation académique, si nécessaire pour entamer des études de pharmacien à l’UCL (Leuven.)

Son diplôme acquis, Maggy Cooreman se marie, s’installe à Marchienne-au-Pont, et durant Quarante ans, mène son métier de pharmacien d’officine titulaire, avec brio et beaucoup d’enthousiasme.
Quelque dix ans avant la retraite, suite à un allègement de ses obligations familiales et professionnelles, l’envie lui prend de suivre des cours de peinture à l’huile, notamment au couteau, dans l’atelier du peintre et grand ami, le Docteur Clément Conreur et, ensuite, de l’artiste Jacques Ries.
En 1998, presqu’à regret, la fin de ses activités pharmaceutiques entraîne, de nouveau pour elle, le désir de se consacrer aussi à  d’autres disciplines… artistiques :

  • Cours d’aquarelles chez Anita Jansen,
  • Cours à l’Ecole d’Aquarelles de Namur, chez Monique Simonet, Cao Beian, Christiane Lauwerijs, Babette Delire  et Pélagie Berquin…
  • Nombreux stages chez des artistes renommés : Bernadette Galle, Stephane Heurion,…

Et, avec  Clément Conreur et Jean Bougerol, elle fonde la Galerie Miroir, galerie d’art à Mont-sur-Marchienne, sa Galerie… (Expositions de Peintures et Petites Antiquités).

Actuellement, Maggy Cooreman se forme à la discipline de l’Acrylique chez Pélagie Berquin, tout en approfondissant sa technique dans les cours d’Aquarelle de Monique Simonet et  de Pélagie Berquin. Sa préférence reste toutefois à la pratique de l’aquarelle. Ce qui  la conduisit, cette année à être acceptée à exposer dans le cadre renommé de la Biennale 2011 de l’Ecole namuroise.

Signature de Maggy Cooreman